USMC F/A-18A+ VMFA-232 RED DEVILS

maquette avion USMC F/A-18A+ VMFA-232 RED DEVILS ACADEMY 12107 1/32ème maquette char promo

12107

New

This product is no longer in stock

Al comprar este producto puede obtener hasta 9 puntos de fidelidad. Su carrito totalizará 9 points que se puede(n) transformar en un cupón de descuento de 1,80 €.


97,49 €

Accessories

Data sheet

Echelle1:32

More info

maquette avion USMC F/A-18A+ VMFA-232 RED DEVILS ACADEMY 12107 1/32ème

USMC F/A-18A+ US MARINES VMFA-232 Red Devil 1/32. Édition Limitée pour cette reproduction du tout dernier F18 du Corps des Marines US et des forces aériennes canadiennes. Décals de haute qualité par Cartograf. Verrière pouvant être positionnée ouverte ou fermée, radôme et volets d’atterrissage. Gravure fine avec détails des rivets, intérieur du cockpit et des puits de train très détaillés, pièces en métal pour les jambes de train, pneus en caoutchouc synthétique, 4 figurines incluses (2 pilotes et 2 techniciens de sol). Armements variés et nombreux. Empennage modifié du F/A18+.

Le McDonnell Douglas F/A-18 Hornet est un avion de combat multirôle américain, initialement destiné à être embarqué à bord de porte-avions. Mis en service au début des années 1980, il a pour l'instant été construit à plus de 1 500 exemplaires et exporté vers une petite dizaine de pays.

Depuis 1987, il est utilisé par la patrouille acrobatique des Blue Angels de l'US Navy.

Le F/A-18 Hornet a pour ancêtre le P-530, un prototype destiné à être le successeur du célèbre F-5 Freedom Fighter de Northrop. Le P-530 reçut rapidement le surnom de "Cobra", et fut à l’origine conçu pour être un chasseur multirôle relativement léger et d’un prix raisonnable, capable d’effectuer des missions d’attaque au sol aussi bien que d'assurer la supériorité aérienne.

En janvier 1971, un appel d'offres est lancé dans le cadre du projet Light Weight Fighter visant à doter l'USAF d'un chasseur léger de neuf tonnes dans le cadre d’un démonstrateur technologique. Ce programme (LWF) ne devait être qu’une évaluation d’un chasseur léger sans commande de la part du Pentagone. Cinq concurrents se présentent : Boeing, General Dynamics, Ling-Temco-Vought (en), Lockheed et Northrop, avec son P-530 devenu entretemps le P-600. Le 13 avril 1972, deux projet sont retenus : General Dynamics avec le YF-16 et Northrop LWF avec le YF-17. Un prototype de chaque avion est commandé pour évaluation. En 1974, dans le cadre d’un projet OTAN, la Belgique, le Danemark, la Norvège, et les Pays-Bas étaient à la recherche d’un chasseur léger devant remplacer les F-104. Le gagnant de la compétition LWF avait de fortes chances de remporter le marché OTAN (1973). Les concurrents étaient le YF-16 et YF-17 auxquels sont venus s’ajouter le Mirage F-1E et le Saab JA-37. Dès lors, avec une commande potentielle de plus de 800 appareils de combat, l’USAF modifia la fiche programme LWF et lança le Programme ACF (Air Combat Fighter) devant compléter le McDonnell Douglas F-15 Eagle. Le YF-16 fut choisi par l’OTAN et, le 13 janvier 1975, l'USAF annonça que le YF-16 avait le programme ACF.

De son côté, l'US Navy recherchait à la fois un successeur à ses A-7 Corsair II et F-4, mais aussi un complément voire un possible remplaçant au tout nouveau F-14 Tomcat qui n'était pas sans poser des problèmes. Des demandes de propositions furent envoyées à six constructeurs (dont General Dynamics, Northrop et McDonnell Douglas), mais le Congrès imposa en 1975 de choisir entre le YF-16 et le YF-17. En collaboration avec Vought, General Dynamics proposa une version aéronavale du YF-16. Northrop s'associa de son côté avec McDonnell Douglas pour une version adaptée du YF-17. Le YF-16 avait été retenu par l'USAF à cause de son meilleur rayon d'action et de l'utilisation du moteur F-100, le même que celui des F-15. Mais la formule biréacteur du YF-17 convenait davantage à l'US Navy et ce projet fut retenu en 1976.

Ne retenant que la configuration générale du YF-17, le futur Hornet est en fait un avion complètement différent qui pèse près de 5 tonnes plus lourd. Au départ, il était prévu qu'il soit produit en deux versions : le F-18 optimisé pour le combat aérien et le A-18 pour les attaques au sol. Il est très rapidement devenu évident qu’un même avion pourrait accomplir les deux tâches, il fut donc renommé F/A-18.

source:Wikipédia

30 otros productos de la misma categoría: