Crusader Mk.I

6432

Nouveau

maquette char Crusader Mk.I ITALERI 6432 1/35ème maquette char promo

Plus de détails

Ce produit n'est plus en stock


En achetant ce produit vous pouvez gagner jusqu'à 1 point de fidélité. Votre panier totalisera 1 point pouvant être transformé(s) en un bon de réduction de 0,20 €.


19,33 €

-20%

24,16 €

Fiche technique

Echelle1:35

En savoir plus

maquette char Crusader Mk.I ITALERI 6432 1/35ème

Le Crusader est un char de combat britannique de la Seconde Guerre mondiale. Il fut le char Cruiser le plus construit (5 300 exemplaires). Très utilisé en 1942 en Libye et en Égypte, il ne pouvait égaler le Panzer IV allemand sauf à petite distance, où son canon était aussi efficace.

En 1939, la compagnie Nuffield Mechanisation and Aero se vit proposer de participer à la production du char A13 Mk III (futur Cruiser Mk V "Covenanter"), qui était encore au stade de la conception. Nuffield préféra travailler sur sa propre version de l'A13. Ce nouveau char fut accepté sous la désignation officielle de Tank, Cruiser, Mk VI Crusader, ou A15 : Le Crusader n'est donc pas une version améliorée du Covenanter, mais un projet parallèle. Malgré son début plus tardif, le prototype du Crusader fut prêt six semaines avant le premier Covenanter.

Contrairement aux premiers Cruisers à suspension Christie, le Crusader avait cinq roues porteuses de chaque côté pour améliorer la répartition du poids. Il avait un moteur différent de celui du Covenanter (le Nuffield Liberty L-12, à l'origine un moteur d'aviation), une direction différente et un refroidissement conventionnel par radiateurs dans le compartiment moteur. À l'avant à gauche (où se trouvait le radiateur du Covenanter), était montée une petite tourelle auxiliaire armée d'une mitrailleuse Besa. Cette tourelle n'était pas facile à utiliser et fut souvent supprimée pour le combat, ou laissée vide.

La tourelle principale des deux chars était la même. Les premières produites avaient un masque de canon "semi-interne", qui fut rapidement remplacé par un grand masque mieux blindé muni de trois glissières verticales : une pour le canon, une pour une mitrailleuse coaxiale Besa et une pour une lunette d'approche.

Le Crusader connut son baptême du feu lors de l'Opération Battleaxe (juin 1941) et joua un rôle crucial dans l'Opération Crusader, nommée d'après lui (nov-décembre 1941).

Bien que plus rapide qu'aucun de ses opposants, son potentiel apparut limité par son canon peu puissant, son blindage mince et ses problèmes mécaniques. Un élément particulièrement gênant était le manque de munitions à haut pouvoir explosif - elles existaient mais ne leur furent jamais fournies. Les forces blindées de l'Axe mirent au point une tactique extrêmement efficace contre les Crusaders : ils les attaquaient puis se retiraient derrière une ligne de canons anti-char dissimulés. Les chars qui se lançaient à leur poursuite se trouvaient alors sous le feu de l'artillerie, qui était hors de portée de leurs canons et qu'ils n'avaient pas de munitions pour attaquer efficacement. Ils ne pouvaient que se retirer sous le feu ou essayer de la dépasser, deux options également dangereuses.

À la fin de la guerre du désert, l'existence de meilleurs chars comme le Sherman M4 et le Cromwell relégua le Crusader à des tâches secondaires comme affût d'armes anti-aérienne ou tracteur d'artillerie. Il fut utilisé de cette manière jusqu'à la fin de la guerre.

source: Wikipédia

Avis

Aucun commentaire n'a été publié pour le moment.

Donnez votre avis

Crusader Mk.I

Crusader Mk.I

maquette char Crusader Mk.I ITALERI 6432 1/35ème maquette char promo

Donnez votre avis

Accessoires

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...

30 autres produits dans la même catégorie :