British Challenger 2 Enhanced Armour

01522

Nouveau

maquette char British Challenger 2 Enhanced Armour 1/35ème TRUMPETER 01522 maquette char promo

Plus de détails

Ce produit n'est plus en stock


En achetant ce produit vous pouvez gagner jusqu'à 1 point de fidélité. Votre panier totalisera 1 point pouvant être transformé(s) en un bon de réduction de 0,20 €.


19,99 €

-20%

24,99 €

Fiche technique

Echelle1:35

En savoir plus

British Challenger 2 Enhanced Armour  1/35ème TRUMPETER 01522

Planche de photo-découpe, boites de ration en carton imprimé, chenilles "une pièce".

 

Blindage Chobham est le nom informel donné au blindage composite développé dans les années 1960 au centre de recherche britannique sur les char, à Chobham Common, dans le Surrey. Il est devenu le nom générique pour les blindages « céramiques ».

Bien que les détails de la construction du blindage Chobham Common demeurent secrets, il a été décrit comme étant composé de carreaux en céramique encastrée dans une matrice métallique et collée sur une plaque support, et de plusieurs couches élastiques. En raison de l'extrême dureté de la céramique utilisée, il offre une résistance renforcée contre les charges creuses comme les obus antichar HEAT. De plus, il tend à briser les pénétrateurs à énergie cinétique. Seuls les chars M1 Abrams, Challenger 1 et Challenger 2 ont été présentés comme disposant de ce blindage.

 

En raison de la grande dureté de la céramique utilisée, le blindage Chobham offre une très bonne résistance contre les charges creuses et contre les pénétrateurs à énergie cinétique (en les brisant). La céramique (pulvérisée) abrase également les pénétrateurs. Lors de l'impact de projectiles plus légers, la dureté des plaques cause un comportement particulier: sur un certain intervalle de vitesses, une vitesse plus grande ne mènera pas à une pénétration plus importante, mais plutôt à la destruction du projectile lui-même1.

Comme la céramique est cassante, le chenal d'entrée d'un jet de charge creuse n'est pas lisse - comme il le serait lors de la pénétration d'un métal - mais très irrégulier, provoquant des pressions extrêmes asymétriques qui perturbent la géométrie du jet, dont dépend fortement sa capacité de pénétration, sa masse est relativement faible. Ceci déclenche un cercle vicieux car le jet perturbé causes des irrégularités encore plus grande dans la céramique, bien qu'à la fin il est stoppé. Les composites récents, bien que solide, optimisent cet effet. Les tuiles faites avec ces composites ont une structure interne en couches y contribuant2. Ce mécanisme utilisant l'énergie du jet contre lui-même, a amené certains à comparer les effets du blindage Chobham à ceux du blindage réactif. Cela ne doit pas être confondue avec l'effet utilisé dans de nombreux blindages laminés de quelque nature que ce soit: celui de prendre en sandwich un matériau élastique comme le caoutchouc, entre deux des plaques de blindage. L'impact soit d'un jet de charge creuse ou d'un pénétrateur à énergie cinétique après que la première couche a été perforée et tandis que la couche de caoutchouc est en train d'être pénétrée, fera se déformer le caoutchouc, déformant à la fois la première et la seconde plaque de blindage. Les deux types d'impacteurs vont souffrir de l'obstruction de leur parcours prévu, et devoir pénétrer une plus grande épaisseur de blindage qu'initialement prévu, réduisant ainsi la profondeur de pénétration. De plus, pour les pénétrateurs des obus flêche, la force transversale due à la déformation du blindage peut entraîner le bris, la déformation ou la déviation de la tige altérant la pénétration.

L'efficacité du blindage Chobham a été démontrée lors de la guerre du Golfe en 1991[réf. nécessaire] où seulement 23 chars de la Coalition ont été mis hors de combat et durant la guerre d'Irak en 2003, où aucun char de la Coalition n'a été détruit par un missile antichar[réf. nécessaire]. À ce jour, quelques chars protégés par un blindage Chobham ont été vaincus par l'ennemi au combat.[réf. nécessaire]

L'étude par des observateurs des cas de chars perdus pour déterminer les qualités de protection du blindage Chobham est peu pertinente car, du fait du secret, il est difficile d'établir dans quelle mesure ces chars étaient protégés ou non par des modules en céramique

source: Wikipédia

Avis

Aucun commentaire n'a été publié pour le moment.

Donnez votre avis

British Challenger 2 Enhanced Armour

British Challenger 2 Enhanced Armour

maquette char British Challenger 2 Enhanced Armour 1/35ème TRUMPETER 01522 maquette char promo

Donnez votre avis

Accessoires

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...

30 autres produits dans la même catégorie :